Le prolapsus

Définition : Le prolapsus génital ou « descente d’organes » est une anomalie anatomique qui correspond au déplacement des organes pelviens (vessie, utérus et rectum) au travers de l’orifice vaginal.

Il s’agit d’une saillie, permanente ou à l’effort, dans la lumière vaginale, de tout ou d’une partie des parois vaginales

Cela correspond à une défaillance des systèmes de soutènement (le périnée) et de suspension des organes pelviens de la femme (les ligaments qui soutiennent les viscères).

Une rééducation périnéologique peut dans un certain nombre de cas être proposée dans le cadre d’une prise en charge des prolapsus pelviens.

Les objectifs sont de tenter de prévenir ou de ralentir l’aggravation du prolapsus, mais certainement pas de le « remonter »

Il sera important d’identifier les paramètres responsables ou aggravants du prolapsus, de diminuer la symptomatologie liée au prolapsus, et, selon le stade d’évolution.

 Les symptômes liés au prolapsus sont les douleurs lombaires, les sensations de pesanteur dans le bas ventre, les constipations, la difficulté à uriner, une gêne pendant les rapports.

La prise en charge rééducative est multifactorielle et globale car différents facteurs interviennent dans la physiopathologie des prolapsus : la compétence du plancher pelvien (c’est-à-dire sa tonicité, sa contractibilité et son automatisation lors des efforts), la compétence de l’abdomen (sa capacité à maintenir et à orienter les pressions engendrées par les efforts), la gestion des efforts, le diaphragme thoracique et la statique lombo-pelvienne.